Une mégachille dans l'hôtel à abeilles

Publié le par Dan Failler (photos et texte)

Hôtel à abeilles solitaires. Notre observatoire sur le plateau de Villejuif.

Hôtel à abeilles solitaires. Notre observatoire sur le plateau de Villejuif.

Les abeilles sauvages seraient de meilleures pollinisatrices que les domestiques ! pourquoi ?

Plusieurs caractéristiques font que les abeilles sauvages sont les championnes incontestées de la pollinisation.

La plupart des espèces récoltent le pollen afin de nourrir leurs larves. Pour cela, elles sont dotées de structures de collecte spécifiques et de poils branchus qui piègent les grains de pollen.

Les abeilles sont fidèles lors d'un voyage de récolte, elles visitent les fleurs d'une même espèce de plante, ce qui augmente les probabilités de réussite de pollinisation.

Mais c'est surtout le passage de plusieurs espèces qui renforce et donne une pollinisation de qualité. Il en résulte une belle production de graines de fruits et de légumes (quantité et qualité).

Alors abeilles domestiques et solitaires seraient complémentaires ? pas si simple !

Une mégachille dans l'hôtel à abeilles

La fermeture du nid : les matériaux utilisés sont un indice pour déterminer l'espèce. A suivre !

La plupart des abeilles sauvages sont solitaires et chaque femelle construit son nid pour y pondre quelques oeufs.

Des hôtels à abeilles en guise d'habitat mais aussi des observatoires pour faire connaissance et mettre des noms sur ces petites bêtes proches de nous.

Partager cet article
Repost0