Chardonnerets

Publié le par Dan Failler

Le chardonneret élégant (Carduelis carduelis ) serait-il devenu familier ?

Voici quelques portraits réalisés à environ trois mètres de distance. Cette proximité autorisée est peut-être leur cadeau de fin d'année.

 

Chardonnerets
Photos de calendrier ? en tout cas elles prouvent que le chardonneret élégant est présent cet hiver 2017 dans le parc des Hautes Bruyères et qu'il se nourrit dans une zone laissée en friche depuis quelques mois.
Photos de calendrier ? en tout cas elles prouvent que le chardonneret élégant est présent cet hiver 2017 dans le parc des Hautes Bruyères et qu'il se nourrit dans une zone laissée en friche depuis quelques mois.
Photos de calendrier ? en tout cas elles prouvent que le chardonneret élégant est présent cet hiver 2017 dans le parc des Hautes Bruyères et qu'il se nourrit dans une zone laissée en friche depuis quelques mois.

Photos de calendrier ? en tout cas elles prouvent que le chardonneret élégant est présent cet hiver 2017 dans le parc des Hautes Bruyères et qu'il se nourrit dans une zone laissée en friche depuis quelques mois.

les plantes spontanées non fauchées sont riche en graine qui font le bonheur de ce passereau.
les plantes spontanées non fauchées sont riche en graine qui font le bonheur de ce passereau.
les plantes spontanées non fauchées sont riche en graine qui font le bonheur de ce passereau.
les plantes spontanées non fauchées sont riche en graine qui font le bonheur de ce passereau.
les plantes spontanées non fauchées sont riche en graine qui font le bonheur de ce passereau.
les plantes spontanées non fauchées sont riche en graine qui font le bonheur de ce passereau.
les plantes spontanées non fauchées sont riche en graine qui font le bonheur de ce passereau.

les plantes spontanées non fauchées sont riche en graine qui font le bonheur de ce passereau.

Le prédateur est aussi présent.

Le prédateur est aussi présent.

Publié dans Biodiversité

Partager cet article
Repost0

L'oiseau farouche

Publié le par Dan Failler

Il a la réputation d'être difficile à observer et c'est un peu par hasard que ce gros bec casse-noyaux (Coccothraustes coccosthaustes) s'est fait surprendre par l'objectif.

 Sa zone de nidification se situe davantage dans l'est de la France et de  l'Europe.

On peut l'observer surtout en hiver. Il a ses quartiers en ce moment dans le jardin panoramique de Cachan en compagnie d'une troupe de pinsons des arbres.

C'est à quel sujet ?
C'est à quel sujet ?
C'est à quel sujet ?

C'est à quel sujet ?

Partager cet article
Repost0