Le rouge-gorge familier (Erithacus rubecula)

Publié le par Dan Failler

Un oiseau qui porte bien son nom vernaculaire surtout quand il fait froid dans les parcs.

Mais Arthur, plus que les autres est très familier. Il ne craint pas la présence humaine et étonnement le chat de la maison ne cherche pas à le croquer.

C'est sans objectif de rapprochement que ce portrait a été réalisé (60 cm).

Quand même, méfie-toi des hommes, petit passereau ! 

Le rouge-gorge familier (Erithacus rubecula)
Le rouge-gorge familier (Erithacus rubecula)
Le rouge-gorge familier (Erithacus rubecula)
Partager cet article
Repost0

Des oies et des pies

Publié le par Dan Failler

Au bord du lac de Créteil.

La pie (photo 2) aurait donc une chauve-souris dans ses pattes  ?
La pie (photo 2) aurait donc une chauve-souris dans ses pattes  ?
La pie (photo 2) aurait donc une chauve-souris dans ses pattes  ?
La pie (photo 2) aurait donc une chauve-souris dans ses pattes  ?

La pie (photo 2) aurait donc une chauve-souris dans ses pattes ?

Partager cet article
Repost0

Héron cendré

Publié le par Dan Failler

Avec le froid, il doit parfois intégrer les centres urbains pour trouver sa nourriture là où le gel a moins de prise.

Ce héron un peu méfiant est tout de même obligé de réduire les distances de sécurité pour trouver sa pitance poissonneuse.

 

Nous sommes à Cachan sur le tracé de la Bièvre.

 Les villes sont parfois des refuges temporaires pour la nature sauvage.
 Les villes sont parfois des refuges temporaires pour la nature sauvage.

Les villes sont parfois des refuges temporaires pour la nature sauvage.

Partager cet article
Repost0