Des habitats à protéger pour les abeilles sauvages

Publié le par Dan Failler

Les milieux ouverts, sableux, avec une faible couverture végétale sont propices au développement des colonies d'abeilles sauvages.

Le parc des Hautes Bruyères, une ancienne carrière de sable, accueille diverses bourgades de ces abeilles.

Un patrimoine à conserver et à maintenir.

 

Une gestion ciblée est indispensable pour maintenir cette biodiversité remarquable et ordinaire à la foi. Ici le dénuement de la butte est un exemple de réaménagement favorable à ces espèces, réussi par les gestionnaires du parc.
Une gestion ciblée est indispensable pour maintenir cette biodiversité remarquable et ordinaire à la foi. Ici le dénuement de la butte est un exemple de réaménagement favorable à ces espèces, réussi par les gestionnaires du parc.
Une gestion ciblée est indispensable pour maintenir cette biodiversité remarquable et ordinaire à la foi. Ici le dénuement de la butte est un exemple de réaménagement favorable à ces espèces, réussi par les gestionnaires du parc.
Une gestion ciblée est indispensable pour maintenir cette biodiversité remarquable et ordinaire à la foi. Ici le dénuement de la butte est un exemple de réaménagement favorable à ces espèces, réussi par les gestionnaires du parc.
Une gestion ciblée est indispensable pour maintenir cette biodiversité remarquable et ordinaire à la foi. Ici le dénuement de la butte est un exemple de réaménagement favorable à ces espèces, réussi par les gestionnaires du parc.

Une gestion ciblée est indispensable pour maintenir cette biodiversité remarquable et ordinaire à la foi. Ici le dénuement de la butte est un exemple de réaménagement favorable à ces espèces, réussi par les gestionnaires du parc.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article