Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les oiseaux nicheurs

par Dan 1 Octobre 2012, 16:30

Au printemps nous n'avons pas trouvé de nid de Mésange à longue queue au Parc Départemental du Coteau et pourtant, en ce mois de septembre, on peut l'observer tous les jours en petites troupes de 8 à 12 individus, en villégiature dans les branchages des plus grands arbres. On sait que cet oiseau est plutôt sédentaire et ne s’éloigne pas vraiment de son territoire. Il s'agit de groupes familiaux. Le site de reproduction reste à découvrir dans les abords du Parc. Le nid est une petite merveille facilement identifiable. En général, une petite boule de lichen avec une sortie discrète sur le dessus.

longue-queue-006.jpg

longue-queue

Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) près de l'aqueduc à Cachan.

Ce n'est pas une espèce menacée en Ile de France et le nombre des effectifs dans le parc ou dans la vallée de la Bièvre ne soulève pas d'inquiétude.

Les espèces de nos parcs et jardins souvent classées comme forestières ne semble pas trop souffrir du manque d'effectif, voire elles sont même en bonne représentation comme le Geai des chênes que l'on voit dans les arbres de la place du marché de Gentilly ou encore le Pic vert que l'on entend tous les jours sur le coteau à Cachan.

Au Parc du Coteau, le Pic épeiche se montre de plus en plus souvent. Nous lui avons installé un nichoir mais sans succès pour l'instant. Ce sont les Etourneaux qui squattent.pic-epeiche.jpg

Pic épeiche (Dendrocopos major) dans le parc du coteau.

Et la Fauvette grisette semble vouloir s'installer durablement pour nicher dans les friches au-dessus du Parc.

gristte-dans-friche-052.jpg

Fauvette grisette (Sylvia communis) dans une friche au dessus du parc du Coteau

rougeq

Rouge-queue noir (Phoenicurus ochruros) sur le mur d'un pavillon rue Fraysse à Gentilly

Les espèces affiliées aux bâtis ne semblent pas non plus menacées, le Rouge queue noir tient une bonne place autour des habitations.

Faut-il y voir une similitude avec les abeilles qui semblent en meilleur santé et plus productive en milieu urbain que dans les zones agricoles ?


Ce n'est pas le cas de toutes les autres espèces nicheuses d'Ile de France. Selon la liste rouge régionale des oiseaux nicheurs d'Ile-de-France (natureparif) près d'une espèce d'oiseau sur trois est menacée de disparition en Ile de France.

Au cours des soixante dernières années, 10 espèces ont disparu de la région IDF. Mais il s'agit surtout des oiseaux inféodés aux zones agricoles et aux zones humides, les milieux les plus touchés par l'urbanisation (fragmentation), les pesticides, ou l'assèchement. Mais même si le bilan est plutôt favorable dans le Val de Bièvre il faut quand même noter que les hirondelles de fenêtre ne sont toujours pas revenues nicher à Gentilly depuis bientôt une dizaine d'année. Le Moineau friquet est quasiment menacé (ne pas confondre avec le Moineau domestique) et le Choucas des tours ne se montre plus dans notre coin depuis longtemps.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page