Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans l'intimité de Dasypoda hirtipes

par Dan Failler 2 Septembre 2015, 12:18

Fin août ! Avec un peu de retard en 2015, Les abeilles à culotte émergent de terre.

Et tout commence par des accouplements.

Jeune femelle dasypoda après une fécondation subit par plusieurs mâles. Quelques secondes de répit pour reprendre de l'énergie.
Jeune femelle dasypoda après une fécondation subit par plusieurs mâles. Quelques secondes de répit pour reprendre de l'énergie.

Jeune femelle dasypoda après une fécondation subit par plusieurs mâles. Quelques secondes de répit pour reprendre de l'énergie.

La sortie du nid est un tumulus de sable. Le sable provient des galeries creusées dans le sol. Un sol qui ne contient évidemment aucune trace de produit chimique ou autres matières non naturelles.

La sortie du nid est un tumulus de sable. Le sable provient des galeries creusées dans le sol. Un sol qui ne contient évidemment aucune trace de produit chimique ou autres matières non naturelles.

L'abeille à culotte de la famille des méllitidés (apoidé apiforme), niche dans un sol sablonneux comme de nombreuses espèces d'abeilles solitaires terricoles. 

Et comme pour les autres abeilles c'est aussi la préservation et le maintient de son habitat qui protège les populations car cette espèce construit son nid sur le site ou elle née.

L'habitat c'est la carrière d'extraction de sable. Aujourd'hui la question qui se pose est comment préserver et laisser en état de carrière active une partie du parc par exemple ? 

 

L'abeille à culotte en pleine récolte et transport de pollen.On voit ici que les outils de récolte sont différent de ceux de l'abeille domestique par exemple.
L'abeille à culotte en pleine récolte et transport de pollen.On voit ici que les outils de récolte sont différent de ceux de l'abeille domestique par exemple.
L'abeille à culotte en pleine récolte et transport de pollen.On voit ici que les outils de récolte sont différent de ceux de l'abeille domestique par exemple.

L'abeille à culotte en pleine récolte et transport de pollen.On voit ici que les outils de récolte sont différent de ceux de l'abeille domestique par exemple.

La récolte se fait essentiellement sur deux fleurs de la famille des composées. Elles sont présentes sur le parc là où ne passe pas la tondeuse.

Il s'agit de La picride fausse vipérine (Picris echioides) ou encore sur la chicorée sauvage (Cichorium intybus).

le spectacle des navettes entre fleurs et tumulus n'a lieu que le matin car ces fleurs se ferment quand le soleil monte trop haut.

Un bel exemple de synchronisation des activités de butinage avec la disponibilité des fleurs..

Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.
Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.

Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Gilles ROUX 31/12/2015 05:18

Bonjour, Article sympa, très jolies photos. C'est marrant, on a eu la même idée presque au même moment (cf. Abeilles & fleurs). Cette abeille originaire du sud et franchement thermophile dans le nord s'étend régulièrement à la faveur des sablières et carrières et du Réchauffement. Il lui faut des coteaux sablonneux bien exposés. Meilleurs voeux de très belle année apicole ! Gilles

Haut de page